Visite des préparatifs des équipages inscris pour le Rallye du Bandama 2019.

Un Bandama 2017 à connotation Particulière.

Ils étaient 30 concurrents engagés pour cette 43ème édition du rallye et 29 ont pris le départ. Le Bandama 2017 était placé sous le signe d’un challenge à relever. De Soumahoro Moriféré, Gary Chaynes et Fané Bakary, les compétiteurs qui y sont encore actifs, ceux-ci totalisaient 3 victoires au palmarès de cette épreuve. Il fallait donc une 4ème étoile à nos pachydermes pour être parmi l’un d’entre eux le plus titré du bandama. La bataille s’annonçait donc très serrée.

Toutefois Fané Bakary ne pouvant pas participer cette année au bandama, il en restait les 2 principaux rivaux, Gary et Soum.

Un nouveau championnat africain débute. Cette année, Gary n’est pas inscrit au championnat africain ; la cause semble se justifier par un passé douloureux, précisément en 2014 où après avoir remporté le titre de champion d’Afrique, Gary se rapproche de sa fédération et du ministère ivoirien de la jeunesse et des sports pour que des moyens soient mis en œuvre pour conserver son titre. Malgré tous les appels incessants, Notre champion d’Afrique n’obtiendra pas gain de cause.. Pire encore, Il ne sera pas reçu par le président de la république….Ce Sport semble être moins suivi de nos autorités ? ou encore le Ministre n’a-t-il pas tenu ses promesses ? Un championnat d’Afrique c’est 7 manches à l’échelle continentale et un gros budget financier. Gary en a les moyens mais a besoin d’encouragements de la part de nos autorités. Mais il n’obtiendra pas gain de cause.

De plus cette année Gary a décidé de participer au championnat français pour l’année 2017. Il court donc sous les couleurs françaises.

Notons Cette année, la présence de GOMES LEROY avec son épouse, un équipage zambien inscrit en ARC, fort sympatique, que le géant Guy COLSOUL a bien voulu donner de son expertise et expérience.

Mercredi 8 Février, commence les reconnaissances des pistes pour être au top dans l'annonce des notes.

Vendredi 10 février, Le compte à rebours est terminé et le bandama est lancé. En prélude, les vérifications administratives et techniques. Rien n’est laissé au hasard par les contrôleurs techniques. La sécurité est l’affaire de tous et de chacun. Dans cette atmosphère, L’équipage ABONDIO/BORGES a une énorme pression vu L'arrivée en conteneur de leur Mitsubihi EVO 9, la veille aux environs de 21 Heures. Une course contre la montre pour mettre la voiture en état de compétition, le temps de lui attribuer les documents d’assurances et autres documents obligatoires.

Pour certains commence la reconnaissance pédestre de la Super Spéciale show.

13 H.. Tous les véhicules sont en parc fermé et on déstresse un peu.. d’autres font un peu de relecture des notes pour ce soir et demain.

 

La Super Spéciale Show… Sur le terrain vierge de la fondation FHB, Les véhicules sont lancés à 19 H. le spectacle est beau !!! Seul Bémol, La visibilité des sponsors et la technique de pilotage masquée par la poussière !!! Et pourtant c’est presque 10 000 personnes qui veulent voir les prouesses de nos pilotes et copilotes. Les premiers soucis s’annoncent avec l’équipage Fofana dont le pneu arrière gauche sort en plein circuit !!! L’équipage Franck Alain quant à Lui, a un souci mécanique qui est obligé d’abandonner. Toutefois ces équipages peuvent prendre le départ avec pour temps, une pénalité de 5 minutes additionné du meilleur temps c’est-à-dire, celui de Gary Chaynes…

Nobou Frederic signe le 2ème Meilleur temps : 02 : 36 . 345

Samedi 11 Février : La Journée Sombre…..

Les Voitures sont lâchées à 07 H depuis l’hôtel Président. Dès l’entame du rallye,  Soumaïla SYLLA et son Copilote déclare l’abandon suite à un problème technique. Ils ne prendront même pas le départ. De là s’en suit une cascade d’abandons. De L’équipage PAGES/AISSATA SOUMAORO, en Passant par L’intrépide Pascal BROSSIER, Pierrick ARTAULT et tout un beau monde vont abandonner la course. Ce sont donc 14 équipages qui plient bagages en une journée...Un Récord !!!

Rappelons qu’en 1972 le Bandama n’a pas eu de vainqueur. Ce qui l’a propulsé en Championnat Mondial et dès lors s’est fait une renommée : « Le Rallye de L’impossible »

En fin d’après-midi, Gary et son équipier qui menait la danse a un souci de turbo. Il fait de mauvais temps… La cerise sur le gâteau, il prend 3 minutes de pénalités. Du coup, son poursuivant direct Soum prend la première place. On se dit l’année 2016 ayant connu le même scénario Gary peut remonter Soum.. Ce qui est quasi impossible… L’expérience veut dans ce cas d’espèces que le Pilote Gère sa course pour faire déjà un podium. Mais C’est Mal Connaitre Le Champion 2016, qui veut aussi s’attribuer la quatrième étoile… Pendant ce temps les abandons de Brossier, ARTAULT et Nobou Frédéric vont ouvrir les opportunités à Abondio et Borges qui jusque-là tiennent le bon bout.

Fané Moussa, pour son premier rallye au volant d’une Opel Kadett ne fera pas long feu, puisqu’il sera contraint lui aussi à l’abandon après un tonneau… Pareil pour Jésus KOUADIO dont le disque d’embrayage de sa Peugeot 207 va lâcher à l’entrée de Kocoumbo.

Même L’équipage zambien, GOMES Leroy et Urshila se verront hors course après un souci mécanique. Le temps imparti pour gérer cette panne sera largement dépassé… Dommage !!!   

Les 2 roues se portent bien malgré les abandons multiples… GIGAULT Frédéric, PANSOLIN Thierry et Ouattara Daouda, mènent tranquillement dans leur groupe « S ».

NOBOU/DANIEL : Voici un équipage qui fera de très beau temps mais que la mécanique va lâcher au moment de prendre le départ dans l’après-midi. Et pourtant ils étaient bien partis…  

Le Dimanche 12 Février : Gary Tente de remonter Soum. Quand à Soum lui, il sait qu’il faut gérer en constante pour donner du fil à retordre à Gary et le pousser en même temps à la faute. Plus tard, Gary que tout le monde pensait revenir au premier rang est lui aussi contraint l’abandon après un souci d’électricité !! Dans le même élan Marc MOLINIE du Team HERMES est aperçu sur la voie du retour !! Abandon pour le vétéran !!!! Le Team Enregistre donc un échec total puisque Harb HASSAN du même Team est lui aussi sorti la veille..  Soum est donc bien parti pour finir premier…

Abondio et Borges du Team Fana, remonte en 2ème Position…c’est la joie et cette bonne nouvelle conforte les coéquipiers malheureux de la veille… 2ème Position au classement National (7ème sur le Bandama) Pour Fred GIGAULT devant PANSOLIN.

Brillante Prestation Pour le Retour d’Ali JABER qui prend la 4ème Place et une Belle 3ème Place pour Loïc MALHERBES et BRION Thierry.            

Le Bandama Se termine ainsi.. Rendez-vous pour la suite du calendrier national…celui du Top Chrono d’ASSINIE les 4 et 5 Mars 2017.

Credits photos : Stephane KOUASSI - Landry KONAN

© 2015 by F.I.S.A..

Made by